Portrait : Fanny, cofondatrice du festival

Portrait : Fanny, cofondatrice du festival

Publié le 25/09/2022

Cet été, on vous propose une série de portrait des membres de l'équipe, qui ont mis en oeuvre la première édition du festival grand public les 30 avril et 1er mai 2022. Découvrez les coulisses du festival mais aussi leurs coups de coeur en matière d'imaginaire. Aujourd'hui, rencontre Fanny, cofondatrice du festival, qui nous raconte son rôle au sein de l'organisation.

Dans l’orga, tu as fait quoi ?

Comme beaucoup, un peu de tout ! Du relationnel car je suis beaucoup derrière la boîte mail et de l’administratif avec le suivi des contrats et des rémunérations. 

Comment s’est passé ton festival ?

Super ! J’étais un peu sur tout, un peu partout et j’adore ça ! J’ai surtout participé à la gestion des bénévoles, leur planning, avec l’aide de Célia qui était chez elle à cause du Covid et de Marie qui remplaçait Leslie. J’ai aussi pu modérer des tables rondes ce qui est toujours passionnant !

Votre recommandation livre/jeu/série/film dans les domaines de l’imaginaire ?

Je suis une indéfectible de l’univers de Robin Hobb, que je lis et relis depuis 15 ans sans jamais m’en lasser ! 

Si tu étais un.e personnage d’un monde imaginaire qui serais tu ?

Sam Gamegie, pour sa passion des frites, et parce qu’on gagnerait toustes à être un peu plus Hobbit dans l’âme.

C’est quoi l’ADN de l’Ouest Hurlant pour toi ?

Mettre en relation des partenaires, les acteurices du milieu de l’imaginaire entre eux ou avec du public, travailler en équipe. En gros : le collectif et faire du lien ! 

Le lieu rêvé où organiser l’Ouest Hurlant ?

Dans un immense jardin à ciel ouvert, avec des transats et du soleil !