Portrait : Marie, femme de l’ombre et indispensable du festival

Portrait : Marie, femme de l’ombre et indispensable du festival

Publié le 25/09/2022

Cet été, on vous propose une série de portrait des membres de l'équipe, qui ont mis en oeuvre la première édition du festival grand public les 30 avril et 1er mai 2022. Découvrez les coulisses du festival mais aussi leurs coups de coeur en matière d'imaginaire. Aujourd'hui, rencontre avec Marie petite main de l'ombre mais néanmoins indispensable au festival !

Dans l’orga, tu as fait quoi ?

J’ai touché un peu à tout comme la plupart : réflexion autour du nom, du lieu, organisation logistique, etc. J’ai aussi participé à l’élaboration de la pré-sélection pour le prix collégien, un chouette moment de lecture et de discussions.

Comment s’est passé ton festival ?

Très bien mais surtout très rapidement, j’ai été pas mal occupée à courir à droite et à gauche et je n’ai pas vu le temps passer.

Ta prochaine lecture-série-jeu-film ?

Pour cet été j’ai déjà une petite quinzaine de lectures prévues, entre autres La Séquence Aardtman de Saul Pandelakis et Le Prieuré de l’oranger de Samantha Shannon, mais je pense commencer avec Tyranaël d’Elizabeth Vonarburg (j’ai dévoré Chroniques du pays des mères il y a quelques années).

Le lieu rêvé où organiser l’Ouest Hurlant ?

J’aime bien l’idée de Leslie avec l’ancienne usine et le jardin plein de fleurs, en ajoutant de la déco et des paillettes.